SERVICE DE LA CULTURE

Le service de la culture opère sa mue, se déploie en grand, fait dialoguer les arts vivants, les arts visuels, le patrimoine, les arts du livre et la médiation à l’unisson pour faire battre le cœur de la ville de Meyrin.

Meyrin se distingue depuis de nombreuses années par l’importance qu’elle accorde à la culture: création du service des affaires culturelles en 1984, du Fonds d’art contemporain (alors baptisé Fonds de décoration) en 1985, et enfin, grâce aux associations de la ville, par l’ouverture, en 1995, du Théâtre Forum Meyrin (TFM) et de la bibliothèque.

2023 sonne un temps de mue, la ville de Meyrin repense le déploiement de son offre culturelle en réunissant ses trois services historiques en un seul et sous le nom du service de la culture.

Si nous disons adieu au TFM comme une entité à part entière, le théâtre du Forum n’est pas mort et continue à vibrer. Depuis 2022, la scène s’est mise en pause de manière momentanée au sein des murs du Forum, car les spectacles se déploient dans différents lieux du territoire afin d’aller à la rencontre de la population meyrinoise durant les travaux liés au projet Cœur de cité.

Avec cette programmation hors murs, la vie du Forum ne s’est pas arrêtée pour autant. La bibliothèque reste ouverte malgré les travaux et continue à déployer l’entier de ses prestations comme à son habitude. Des événements programmés par la commune, le service de la culture et par les associations culturelles ont lieu dans les foyers et sur la scène du théâtre.

Les expositions se déploient au CAIRN / la villa Jardin , et sur le territoire et le fonds d’art contemporain continue à mettre en valeur le site urbain de la ville de Meyrin et à contribuer à la qualité artistique des édifices publics.

Cet automne marque un premier tournant dans l’unification des trois services puisque la programmation des différents pôles artistiques a été élaborée de manière concertée en pensant un déploiement sur l’entier du territoire de la commune. Cet automne n’est cependant qu’un premier souffle, l’année 2024 permettra de présenter un projet culturel élaboré sur mesure pour les citoyennes et citoyens de Meyrin et d’ailleurs.

L’histoire ne s’arrête donc pas là, elle continue, sur les traces de celles et ceux qui ont creusé les sillons de la culture à Meyrin, tout en se tournant vers un avenir qui pense en premier lieu ses liens avec la population.

Tatiana LISTA AUDERSET
Responsable du service de la Culture