This Is Not a Love Song

Lola Giouse

Ma 14.06 à 21h
Me 15.06 à 21h
Je 16.06 à 21h
Ve 17.06 à 21h

Lacan écrivait : il n’y a pas de rapport sexuel. La comédienne Lola Giouse lui répond avec ce spectacle de rue épicé. Sur scène, un couple se cherche et se raconte. Il est question de cul, de baise – et tout cela est d’une délicatesse et d’une drôlerie qui expliquent le score final : Lola 1–Lacan 0.

DURÉE
1h

TARIF UNIQUE
15.-

 

ÂGE
Spectacle tous publics dès 14 ans
 

  LIEU
  Boulodrome des Arbères Meyrin

Depuis le temps qu’on nous serine que les histoires d’amour finissent mal en général, que tout est représentation, façade, transposition, qu’en est-il de cet autre amour, charnel, bestial, celui qui mêle les humeurs et fait résonner les cris de plaisir ?

Tel pourrait être, grossièrement résumé, le propos de This Is Not a Love Song, pièce de théâtre de rue d’après un texte de la comédienne Lola Giouse. Il y est question de sexe, de désir, de rencontre, et, au fond, de cette invraisemblable pudeur ou incapacité à mettre des mots sur des émotions, des sentiments qui parfois nous dépassent. Et pourtant, le couple mis en scène démontre que les transports amoureux, comme les voyages, forment la jeunesse… et tous les âges de la vie.

Mise en scène et écriture Lola Giouse
Jeu Géraldine Dupla, Simon Hildebrand
Assistanat et collaboration Mattéo Giouse
Costumes Anna Van Brée
Regards extérieurs Rémi Cayron, Arnaud Mathey, Vivianne Pavillon, Jean-Daniel Piguet, Delphine Rosay

Diffusion Tamara Bacci
Administration Mathias Ecoeur, Ars Longa

 

« Selon [Lola Giouse], le drap et la scène sont faits de la même étoffe. Désir charnel et désir de jouer se recoupent. Même les jouissances éprouvées dans un lit et sur un plateau se ressemblent. »

Katia Berger, La Tribune de Genève, 03.10.2020

« Il y a comme ça des pièces de théâtre électriques. Elles ont la force et la jubilation d’un (bon) concert de rock. Une décharge à la fois canaille et joyeuse. On lâche les chiens, on danse sous la pluie et on donne tout. Si ce n’est pas une « love song » […], alors qu’est-ce que c’est ? Une tentative d’approcher l’incandescence d’une nuit d’amour réussie, immédiatement suivie par un doute immense : comment continuer ? C’est l’amour, le grand ? Et après, ce sera comment » ?

Thierry Sartoretti, RTS.ch, 08.10.2020

« Entre inquiétude et fièvre, This is not a love song est une ode rock et énergétique à l’imaginaire aimant et à « la baise ». »

Bertrand Tappolet, Gauche Hebdo, 11.10.2020

this-is-not-a-love-song-3_laura-morales.jpeg
this-is-not-a-love-song-4_laura-morales.jpeg